#tip6 #cestlavie

Au début, on naît. Puis on grandit… Et on meurt.
C’est la vie…

laviecestjoli

Comme dans la vie, votre récit doit avoir un début, un milieu et une fin.

Le début capte l’attention, constitue une véritable mise en bouche qui crée le désir,

Ensuite, prenez votre public par la main pour le tenir en haleine et éviter de le semer en route,

Quant à la fin, elle devra surprendre et donner envie de parler de vous…

Alors, sans confondre la forme et le fond, travaillez chacune de ces parties avec le même soin et la même exigeance.

Si vous avez tendance à être synthétique, posez le décor, puis tissez à l’intérieur pour développer. Et, si vous êtes du style « bavard », jetez tout en vrac, structurez, écrivez, puis coupez ce qui est inutile, ne vous perdez pas dans les détails. Jusqu’à trouver le juste équilibre.

Dans le prochain épisode, nous parlerons finitions…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s