Instantanés de confinement

Pour commander votre exemplaire, et le recevoir dédicacé, dites-moi tout par mail à lasmadj@gmail.com. INSTANTANÉS DE CONFINEMENT est né durant les cinquante cinq journées d’enfermement liées au Covid-19. Des histoires courtes comme des pastilles de vie, avec un avant et un après. Inspirées par ce que chacun pouvait me raconter, elles sont nées l’une après l’autre, jour après jour. Je les ai partagées sur les … Continuer de lire Instantanés de confinement

Et après…

Je passais matin et soir devant l’établissement du temps où je travaillais. Je ne sais pas pourquoi ce lieu m’a toujours semblé paisible. Alors, après un « petit » AVC – petit selon les médecins, énorme pour moi – quand j’ai commencé à avoir aussi peur de sortir faire mes courses que de rester seule chez moi, j’ai pensé à ce lieu. Je percevais une … Continuer de lire Et après…

Dans la gueule du loup

Les sons qui montaient de la rue se moquaient de moi. Le printemps se moquait de nous. Des voitures, des bus, des sirènes d’ambulances, tout semblait si normal. J’avais perdu le compte exact, mais cela faisait déjà plus d’un mois que nous étions confinés. Comme si notre séparation n’était pas assez difficile comme ça. Sommeil perturbé, nuits blanches et journées trop longues qui se répètent … Continuer de lire Dans la gueule du loup

Attache-moi

Ils s’appelaient Eric, Xavier, Olivier, François, Abel, Thomas… Avec chacun d’eux, j’ai passé quelques soirées. Jamais plus de trois. Dès qu’ils commençaient à me parler d’eux, je me lassais et repartais. J’aime les premiers frissons, le jeu de séduction. Je ne recherche pas l’intimité. Encore moins une relation amoureuse. Cette fois, l’élu se prénomme Benjamin. Pas de « slt », pas de « sava », … Continuer de lire Attache-moi

Les amants du Corona

Je n’étais pas sûre qu’il me manquerait. À vrai dire, j’étais sur le point de le quitter. De rentrer dans le droit chemin. Pour le meilleur et pour le pire avait dit le prêtre. Lui, qui n’a clairement pas le niveau d’expérience requis pour être crédible sur le sujet. Moi, en revanche, après un mariage raté, un enfant né d’une deuxième union et en pleine … Continuer de lire Les amants du Corona

La doyenne de l’impasse

Chère Madame Renard, Je vous sais seule chez vous en ces temps difficiles. Je vais faire des courses mercredi matin au Super U. Mon numéro de mobile est le 06XXXXXXXX. Envoyez-moi la liste de ce dont vous avez besoin, je déposerai le tout devant votre porte avec plaisir et sans contact. Prenez soin de vous. Hervé du 3 de l’impasse. Madame Renard, c’est la doyenne … Continuer de lire La doyenne de l’impasse

Dommages collatéraux

Il est allergique aux fraises. Aux œufs. Aux crustacés. Aux coques. Intolérant au lait. Au gluten. Il est malade lorsqu’il faut prendre l’avion. A le mal de mer en bateau. Il déteste le train. Il ne quitte pas la maison sans son inhalateur. Quand c’est la saison des gastro, il ne sort pas. Lorsqu’il croise quelqu’un qui a une maladie, il en développe tous les … Continuer de lire Dommages collatéraux

#Newsletter #5 Faut-il lire pour écrire ?

« Si vous voulez être écrivain, vous devez privilégier deux choses : lire beaucoup et écrire beaucoup… N’y allons pas par quatre chemins : si vous n’avez pas le temps de lire, vous n’avez pas celui d’écrire, ni les instruments pour le faire. C’est aussi simple que ça. » Stephen King, Écriture, Mémoires d’un métier. Je cite Stephen King, mais cet auteur est loin d’être le seul à … Continuer de lire #Newsletter #5 Faut-il lire pour écrire ?

La vie est belle

Jours 21. Je n’en peux plus de moi. Je ne sais plus quoi faire entre ces quatre murs. Enfermée. Cloîtrée. Isolée… J’égrène des synonymes depuis deux jours. Je cuisine. Je mange. Je bois du thé. Des litres et des litres. Je cuisine encore. Je mange. Beaucoup. Je re-bois du thé. Je tourne en rond. Je parle. Seule. Ou pas. Au téléphone, en vidéos apéros et … Continuer de lire La vie est belle

C’était mieux demain

Joie. C’est bien l’émotion qui m’a traversée lorsqu’elle me l’a demandé. Je ne m’y attendais pas. Quatre ans qu’elle était partie vivre sa vie d’adulte – enfin presque adulte – à Lille. Où elle devait poursuivre ses études et où elle a commencé à travailler. Depuis, il est vrai que nous n’avions pas passé plus d’une semaine ensemble. Et il s’agissait de vacances, loin du … Continuer de lire C’était mieux demain

Confit de charge mentale

Il a fallu s’adapter. Vite. Passer à l’action. Faire comme si tout allait bien. Faire comme si je n’étais pas inquiet. Je manage dix personnes dans ma boîte depuis trois ans, je vais bien réussir à gérer les cours de deux enfants en CM1 et en 6ème. Non ? Si ? J’étais positif. Enthousiaste. Enfin un peu de temps dans mon quotidien avec Hugo et … Continuer de lire Confit de charge mentale

L’inconnue du 07h38

Je n’arrive pas à détacher mon regard. Elle doit le sentir. Elle lève les yeux de son livre, un roman d’une autrice Islandaise au nom imprononçable avec des accents sur chaque voyelle. Je lui souris, elle me répond avec un sourire irrésistible, creusant une unique fossette sur sa joue droite… Je soupire et lance dans un souffle : « Bonjour, ça vous dirait de prendre un … Continuer de lire L’inconnue du 07h38

#Newsletter #4 La routine est-elle l’ennemie de l’inspiration ?

Babe, I got you babe… Vous vous souvenez de cette scène du réveil qui se déclenche sur ce refrain de Sonny and Cher à 6h, le 2 février, jour de la marmotte. Dans ce film – Un jour sans fin – Phil Connors (interprété par Bill Murray) tente par tous les moyens d’échapper à cette journée qui se répète à l’infini et finit par comprendre qu’à … Continuer de lire #Newsletter #4 La routine est-elle l’ennemie de l’inspiration ?

#Newsletter #3 L’écriture est-elle un sport comme un autre ?

« … Pour moi, écrire des romans est fondamentalement un travail physique. L’écriture en soi est peut-être un travail mental. Mais mettre en forme un livre entier, le terminer ressemble plus au travail manuel, physique. Bien entendu, cela ne veut pas dire qu’il faille soulever des poids, courir vite ou sauter haut. C’est pourquoi la majorité des gens ne voient que la réalité superficielle du travail … Continuer de lire #Newsletter #3 L’écriture est-elle un sport comme un autre ?

#Newsletter #2 Le syndrome de la page blanche existe, je l’ai rencontré.

« … all work and no play makes Jack a dull boy all work and no play makes Jack a dull boy all work and no play makes Jack a dull boy all work and no play makes Jack a dull boy all work and no play makes Jack a dull boy all work and no play makes Jack a dull boy all work and no … Continuer de lire #Newsletter #2 Le syndrome de la page blanche existe, je l’ai rencontré.

#Newsletter #1 Écrire, c’est mieux le matin ou le soir ?

« … je n’arrive pas à me décider entre le matin et le soir. Si j’opte pour le matin, avant d’aller travailler, vu que la gymnastique fatigue, je crains d’être fatigué au travail ; mais si je choisis le soir, avant d’aller au lit, vu que la gymnastique réveille, je crains d’avoir du mal à m’endormir… Ça fait quinze ans que j’hésite… » À l’instar de Tougati … Continuer de lire #Newsletter #1 Écrire, c’est mieux le matin ou le soir ?

Studi, refonte plateforme de marque et site web, Disko

Studi, plateforme de formations en ligne, fait face à la réforme du CPF et souhaite adapter ses prises de parole en conséquence. Je travaille avec l’agence Disko pour établir leur nouvelle plateforme de marque : signature et textes du site. Progressez, changez, évoluez… Le site de Studi Continuer de lire Studi, refonte plateforme de marque et site web, Disko